Click'Art

Un clic, un objet d'art ! 
  
Pour visualiser un objet de nos collections, un clic suffit ! Click’Art présente le coup de cœur des conservateurs des collections de la Société archéologique. Cliquez sur les photos ci-dessous pour découvrir la petite histoire de ces objets.
 
Un Trésor de plus ?
 
Lire la suite...
  
Bourse à reliques (1260-1310),
Fils de soie verts et crème travaillés à l’aiguille et fils d’argent doré ; taffetas de soie.
16,5 x 16,5 cm
Provenance : Prieuré d’Hastière.
Coll. Fondation SAN.

 

Une très rare bourse à reliques du 14e s. proposée au classement comme Trésor par la FWB.

L’IRPA (Institut royal du Patrimoine artistique) vient de terminer la restauration de sept bourses reliquaires médiévales, financée par la Province de Namur. Ces deux ans et demi de soins intensifs ont permis de déterminer que l’une d’entre elles au moins était une pièce exceptionnelle qui justifierait son classement comme Trésor par la Fédération Wallonie-Bruxelles. La Société archéologique, propriétaire de ce bien, a donc introduit un dossier de classement. Réponse dans un an.

Lire la suite

Spontin, une source de l'histoire de l'archéologie
 
Lire la suite...
  
Ensemble de mobilier d’une tombe du Bas-Empire.,
Fin du 4e, début du 5e s.
Provenance : Fouilles de Spontin
Coll. Fondation SAN au Musée archéologique.
Photo R. Gilles © SPW-DPat et SAN.
La plupart de ces objets sont présentés dans l’expo "175e ans de SAN"

 

Le site de la nécropole antique de Spontin a été fouillé à de multiples reprises par les membres de la Société archéologique de Namur, avec parfois de très longs intervalles de temps. L’examen des trouvailles et des carnets de fouilles met en lumière l’évolution des approches et des techniques. Il démontre également l’œuvre de pionnier visionnaire des archéologues de la SAN.

Lire la suite

Un carnet de fouilles exemplaire
 
Lire la suite...
  
L'un des carnets des fouilles réalisées de 1955 à 1960 au Trieu Colin, à Wépion.,
Auteurs : Charles Leva et Pierre Claes
Coll. Fondation SAN.

 

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas une œuvre d’art que nous présentons dans ce Click’art, quoique…

Ce carnet de fouilles couvert de dessins, relevés et commentaires illustre la qualité de l’approche de la SAN en pleine maturité scientifique.

Lire la suite

Les fibules émaillées, premiers témoins de l’approche intégrée de la SAN
 
Lire la suite...
  
Fibule discoïde en bronze émaillé à quatre digitations,
Diamètre : 4,5 cm/div>
Haut-Empire. 
Provenance : Berzée
Coll. Fondation SAN.
Inv. A07880.
p> 

 

Ces fibules émaillées apportent un témoignage important de l’évolution de la SAN et de l’approche archéologique. Aujourd’hui encore, les travaux dont elles ont fait l’objet inspirent le respect aux scientifiques et fondent de nouvelles démarches méthodologiques.

 

Lire la suite

"J'ai donné l'or pour la défense, j'ai pris le fer pour l'honneur", tout un programme !
 
Lire la suite...
  

 

 

Médaille « In Eiserner Zeit », 1916, fer. Coll. Fondation SAN, Cabinet numismatique François Cajot.

 

Au droit, une jeune femme agenouillée tenant dans sa main droite une cassette et présentant de sa main gauche un collier. Légende : IN EISERNER ZEIT, à l’exergue le millésime 1916.
 
Au revers, un texte en plein champ sur cinq lignes, soutenu par deux branches de chêne. GOLD / GAB ICH ZUR / WEHR EISEN / NAHM ICH ZUR / EHR.
Diamètre 42,3 mmm avec cerclage, 40,6 mm sans cerclage. Poids 22,8 gr. Le cerclage empêche de lire la signature dans le bas : HOSAEUS
Namur, SAN, Cabinet numismatique François Cajot
 
Médaille coulée par la firme GLADENBECK & SOHN, fondée à Berlin en 1851. Différents modules ou cerclages existent dont un module de 43 mm de diamètre monté en broche avec un aiguillon mobile. Le Musée de la Ville de Berlin conserve deux modèles en plâtre de cette médaille. Le droit (N° d’inventaire GE 08/225 OS) semblable et un revers légèrement différent de notre médaille (N° d’inventaire GE 07/75 OS).

 

La médaille, au contraire de la monnaie, plus neutre, témoigne souvent de la vie des hommes. Voici une médaille, fondue, en fer, qui vient du Médaillier de la Société Archéologique de Namur. Elle n’est associée à aucune indication de provenance mais nécessite un mot d’explication.

 

Lire la suite